En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Demain, c'est aujourd'hui !

Bonjour bonjour ! Oulala ça fait un moment que je n'ai pas écrit d'article... Entre des contrats professionnels intéressants et prenants, les fêtes de fin d'année et la course habituelle du quotidien, j'avoue que je me suis laissée déborder. Je vais essayer de revenir à un meilleur équilibre entre vie pro, vie sociale, vie associative, etc. Tout un programme quoi ! :)

Quoi qu'il en soit, il y a plein de sujets que je souhaiterais aborder avec vous ici (papa, je pense bien à toi et à l'article promis sur le DHG !), mais aujourd'hui je vais vous parler du film "Demain". Certains l'ont peut-être déjà vu (n'hésitez pas alors à laisser un commentaire pour partager votre avis !) et, pour les autres, je ne peux que vous recommander d'aller le voir.

Affiche du film

© Mars Distribution

Pourquoi aller voir "Demain" ? Lorsqu'on est une grande optimiste comme moi, qui s'évertue à faire connaitre des initiatives positives en faveur de la nature et de l'être humain, on ne peut que se féliciter de voir un film sur cette même longueur d'onde passer dans les salles grands publics des cinémas !

Oui "Demain" est un film positif, un film optimiste, un film qui présente des solutions, un film qui met en avant des gens qui font autrement. "Demain" est un film qui met du baume au coeur, donne le sourire et, surtout, redonne de l'espoir dans une vie meilleure.


Faire du vélo dans ses déplacements quotidiens c'est possible. Ici à Copenhague.

Ville de Copenhague © Heinen


Parce que dramatiser et pointer du doigt toutes les failles de notre société actuelle n'est pas suffisant, j'ai apprécié le fait que les auteurs mettent en avant des solutions, de manière structurée autour de grandes thématiques : alimentation, énergie, économie, éducation et démocratie. Lorsqu'on sort de la salle, je ne sais pas pour vous, mais moi j'étais motivée à bloc ! J'avais envie de changer le monde et de mettre en place toutes ces super idées présentées dans le film. Bon ok, cette excitation n'a pas duré si longtemps, mais je suis quand même allé voir le site internet du film pour voir ce que les auteurs proposent pour aller plus loin.

Et là, bonne surprise : ils proposent des choses ! Et j'ai tout de suite adhérer à leur approche qui consiste à donner des pistes d'actions autour de 3 grands périmètres : actions individuelles, actions collectives et actions politiques. Je vous laisse aller voir directement sur leur site pour connaitre le détail de leurs suggestions, mais en voici un résumé :

  • Actions individuelles

  1. Manger bio et peu de viande
  2. Opter pour un fournisseur d'électricité renouvelable
  3. Acheter dans des commerces locaux et indépendants
  4. Changer de banque
  5. Réduire, réutiliser, recycler, réparer, partager...

  • Actions collectives

  1. Transformer son quartier, son village, sa ville en potager
  2. Créer une coopérative citoyenne de production d'énergie renouvelable
  3. Créer une monnaie complémentaire (locale, d'entreprise, de temps...)
  4. Monter une école alternative
  5. Se présenter dans sa ville et reprendre le pouvoir !

  • Actions politiques

  1. Réorienter les subventions agricoles pour permettre la conversion vers l'agriculture biologique, l'agroécologie, la permaculture...
  2. Basculer la fiscalité du travail vers le carbone
  3. Libérer la création monétaire
  4. Créer une deuxième chambre (type sénat) avec des citoyens tirés au sort
  5. Intégrer l'étude de la pédagogie et la formation "in situ" dans les cursus des enseignants

Evidemment, ces pistes ne couvrent pas totalement l'ensemble des sujets, mais malgré tout elles ont le mérite de s'intéresser à différents domaines et à différentes échelles, approche que je trouve tout à fait pertinente.


Les Incroyables Comestibles : potagers urbains pour tous. (c) Le Monde


En ce qui me concerne, j'ai particulièrement était enthousiasmée et/ou surprise par les sujets suivants :

  • Le développement de potagers urbains dans les zones végétales des villes, avec Incredible Edibles (ou Les Incroyables Comestibles en France).
  • La réalité derrière la création de l'argent !
  • Les mouvements citoyens pour une nouvelle démocratie en Islande, avec une nouvelle constitution rédigée par des citoyens tirés au sort.

Je n'en dis pas plus, car je ne voudrais pas gâcher le moment de découverte à la lecture du film.


Cyril Dion et Mélanie Laurent, les réalisateurs investis du film

© Mars Distribution

Je voudrais aussi dire deux mots sur les réalisateurs du film, Cyril Dion et Mélanie Laurent. Cyril est, avec Pierre Rabhi, un des fondateurs de l'ONG Colibris, qu'il a dirigé pendant 7 ans. Colibris, c'est un mouvement qui s’est donné pour mission « d’inspirer, relier et soutenir les citoyens engagés dans une démarche de transition individuelle et collective ».  Mélanie, quant à elle, est engagée dans plusieurs ONG, dont Greenpeace avec qui elle s'est beaucoup impliquée pour lutter contre la surpêche. A ce sujet, elle est la narratrice de la version française du documentaire "The End of the Line" qui dénonce l’épuisement des ressources océaniques.

Pour finir, sachez qu'une partie du film a été financé grâce au crowdfunding (sujet évoqué dans mon article sur le livre Zero Waste). Le budget du film avait été estimé à 950 000 € (sachant que le coût moyen d'une fiction est de plusieurs millions d'euros) et 445 000 € ont été collectés grâce à la campagne Kiss Kiss Bank Bank, soit 47% environ du budget total. Pour Cyril et Mélanie, "Demain" est un film qui présente des actions citoyennes, à destination des citoyens du monde et qui, par conséquent, doit être financé au maximum par les citoyens eux-mêmes.

Vous l'avez bien compris, j'ai vraiment aimé ce film et je ne peux que vous conseiller d'aller le voir (en espérant qu'il soit encore en salles !). Je vous laisse avec sa bande-annonce et surtout l'idée que "Demain" c'est maintenant ! Les solutions existent, il ne reste plus qu'à les dupliquer et les faire grandir !


NEWSLETTER

Soyez informé des prochaines publications du blog Padlezzar en indiquant votre email ci-dessous.

Pas de souci, la désinscription est possible et facile à tout moment ! Et moi non plus je n’aime pas les spams et les mails de pub, donc soyez certains que votre email ne sera donné à personne !