En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Un festival zéro déchets

Au début de l'été, l'association Zero Waste France a organisé le tout premier Festival Zero Waste à Paris, au Cabaret Sauvage (vous connaissez ce lieu ? c'était une découverte pour moi... magique !).

Festival Zero Waste au Cabaret Sauvage (Paris).

Le terme anglais "waste" est utilisé car il traduit deux notions en français : déchet et gaspillage (bon et du coup ça va plus vite à dire...). Car avant même d'avoir un déchet à traiter, le mieux c'est de se pencher sur notre manière de consommer et de réduire à la source un maximum de ces déchets que l'on génère.

Cette première édition du Festival Zero Waste a été une franche réussite ! En chiffres ça donne :

  • 3 jours
  • 200 sessions (de l'atelier pratique aux conférences plénières)
  • 5000 participants !
  • Seulement 45 g de déchets par participant sur l'ensemble du festival (bravo !!!)

Festival Zero Waste, par l'association Zero Waste France.

Car au-delà de l'ambition de faire connaitre et se rencontrer des acteurs du sujet, l'association a tout fait pour limiter sa production de déchets pour cette organisation et je la cite :

  • Zéro vaisselle jetable, grâce à un kit de vaisselle réutilisable, le Ouikit.
  • Zéro bouteille en plastique ni canette grâce à des boissons (eau, jus de fruit, café et thé) en libre service dans les gobelets réutilisables du Ouikit.
  • Zéro gaspillage alimentaire (ou très peu), avec des repas comptabilisés à l'avance (et bon, miam !).
  • Zéro gaspillage de papier avec des impressions limitées et faites sur papier brouillon autant que possible. Par exemple : pas de programme imprimé pour les participants.
  • Zéro goodies ni flyer distribués en masse (et on est pourtant repartis plus riches qu'on était venus... elle était facile celle-là !).
  • Zéro mobilier ou matériel neuf grâce à la location du mobilier et du matériel technique, le prêt ou l'achat de seconde main pour la majorité des fournitures, accessoires, signalétique...
  • Zéro consommable gaspillé grâce à des achats au plus proche des besoins et au don ou au retour en magasin de tout ce qui n'a pas été utilisé (pot de peinture non entamé, etc.).
  • Zéro déchet valorisable (biodéchets ou recyclables) envoyé à l’incinération, en proposant trois poubelles de tri : la marron pour les biodéchets, la jaune pour les recyclables (papier, carton, bouteille plastique, métal) et la grise pour ce qui reste. Le verre a été entièrement collecté pour une seconde vie chez le fournisseur initial ou en magasin vrac.

Festival Zero Waste : rencontres entre villes zéro déchets !

Waou ! Bon et malgré tout ces zéros, le contenu était super dense et enrichissant. En ce qui me concerne :

  • J'ai participé à une réflexion sur les marchés sans déchets. Pas simple comme sujet... mais certaines communes tentent de s'y mettre (Brignols par exemple).

  • Je m'en suis pris plein les yeux avec ces représentants de villes zero waste : Parme (Italie), Capannori (Italie), Milan (Italie), San Francisco (USA) et même Roubaix pour la France !

  • J'aurais dû venir avec ma vieille bicyclette pour l'atelier de réparation vélo (avec Cyclofix, réparation de vélo à domicile, pour les parisiens !).

  • J'ai été surprise par les résultats de l'étude sur les comportements des ménages effectuée par l'Ademe : 90% des gens pensent que notre société produit trop de déchets ! Youhou, bonne nouvelle ! Mais bon par contre, 90% pensent que, personnellement, ils produisent moins de déchets que la moyenne... Oups, on va pas aller loin. Mais allez, 28% ont quand même mis un "Stop Pub" sur leur boite aux lettres (+17% en 10 ans, on s'accroche !).

Festival Zero Waste : dédicaces de la Famille (presque) zéro déchet.
  • J'ai découvert le concept belge de la Give Box, un bel objet designé par des étudiants et installé dans les administrations pour déposer des objets dont on ne se sert plus, et en récupérer (pas forcément en échange, c'est libre).

  • Les chiffres sur le gaspillage alimentaire et la surbouffe, donnés par Bruno Lhoste, le PDG d'Inddigo, m'ont un peu fait peur... Et il faut savoir que les pertes se font sur tout le cycle et pas uniquement dans notre frigo (nous ne devrions pas être les seuls à culpabiliser, ouf !) : environ la moitié pendant la production (je m'en rends compte avec mon tout nouveau mini-potager) et la transformation, et l'autre moitié lors de la distribution et la consommation...

  • Heureusement j'ai fini sur une séance d'intelligence collective où nous avons tous réfléchi ensemble à comment faire évoluer les mentalités.


Et c'est finalement ça que je retiens de ces quelques jours : un élan ultra optimiste et positif ! des tas de gens qui y croient et veulent faire différemment ! et plein de collectivités de toute la France qui ont fait le déplacement et s'intéressent à ces sujets ! Ca met du baume au coeur !

Ambiance ultra positive et bienveillante au Festival Zero Waste.

Bon et un festival se doit aussi d'être festif, alors on a conclu tout ça par un apéro entre blogueurs Zero Waste (oulala, comme j'étais fière d'être invitée !). C'est rigolo de mettre un visage sur les rédactrices de certains blogs que je connaissais déjà, d'en découvrir d'autres qui ont l'air tout aussi passionnants et de rencontrer Bénédicte et Jérémie de la Famille (Presque) Zéro Déchet (un peu les rocks stars du déchets ! la classe !). Je vous laisse avec cette liste de blogs (en vrac... forcément), pleine de bonnes idées, de personnes qui en veulent, qui cherchent, qui essaient de faire autrement et mieux. Bravo à tous !

Claire de Sakaïdé

Tiphaine de Tiff in Lyon

Adeline de Mes idées naturelles

Bénédicte & Jérémie de la Famille (presque) zéro déchet

Jeanne de Abracada'vrac

Aline de Consommons sainement

Pauline de Shizen

Sophie de Sophie au naturel

Anaïs de Mon petit balcon

Camille de Fabriqué en utopie

Marie de La cabane anti-gaspi

Léa de I am a drop

Allegra de Small & beautifull

Apéro avec les blogueurs Zero Waste.

(bon les gars, je sais pas ce que vous fichez, mais elle est quand même un peu trop féminine cette rencontre entre blogueurs non ? allez, faut vous bouger !)


Toutes les photos viennent des organisateurs du Festival. Merci Zero Waste France ! :)

NEWSLETTER

Soyez informé des prochaines publications du blog Padlezzar en indiquant votre email ci-dessous.

Pas de souci, la désinscription est possible et facile à tout moment ! Et moi non plus je n’aime pas les spams et les mails de pub, donc soyez certains que votre email ne sera donné à personne !